Aéroport international Blaise-Diagne de Dakar

Le Group saoudien refuse d’achever l’ouvrage. Découvrir l'annonce »

Le plus grand navire de croisière au monde

Oasis of the Seas, est le plus grand navire de croisière au monde Découvrir l'annonce »

Tunisie le HUB Africain

Tunisie Express Air Cargo, va desservir 51 pays en Afrique Découvrir l'annonce »

 

Archives du mot clé : navires

inspection les navires circulant en haute mer au large des côtes libyennes

Trafic de migrants l’ONU autorise la saisie des navires

Excédé par l’augmentation du trafic de migrants en Méditerranée, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté vendredi une résolution qui autorise l’Union européenne et les pays individuels « pendant une année », à inspecter les navires circulant en haute mer au large des côtes libyennes, s’ils ont des raisons de les suspecter de faire le trafic de migrants.

Achat des navires Mistral par le caire

Egypte : Achat des navires de guerre Mistral

L’ Egypte se dote de deux navires de guerre Mistral. L’achat a été conclus samedi au Caire par le président Abdel Fattah al-Sissi et le Premier ministre français Manuel Valls, qui a annoncé la signature de l’accord lors d’une conférence de presse au Caire.

remorqueurs sisterships

Deux remorqueurs pour Alger

Deux remorqueurs sisterships de 14 mètres viennent d’être livrés à Alger par le chantier Merré, ils travailleront pour un armateur algérien depuis le port d’Alger.

Le Nigeria lance des drones contre le vol de pétrole

Le Nigeria va lancer des drones pour contrôler le déplacement des navires et lutter contre le vol de pétrole, devenu un problème majeur dans le pays.

Afrique une compagnie maritime commune

Les États d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale vont mettre en place une compagnie de transport maritime commune, Sealink, afin d’encourager les échanges commerciaux entre les deux régions.

la compagnie de transport maritime Sealink desservira l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. La société a l’ambition d’assurer le transport de passagers et le fret entre les deux régions afin de doper les échanges commerciaux entre elles, avec trois navires dans un premier temps. Les opérateurs à la tête de ce projet annoncent un investissement de 30 milliards de F CFA (environ 62,7 millions de dollars) pour mettre sur pied la compagnie. Le capital sera constitué d’actions de sociétés privées à hauteur de 30 % et de particuliers pour les 70 % restants. Il est attendu au total 100 millions d’actions à répartir entre les pays membres, en fonction du PIB national.

source: www.jeuneafrique.com