RFID, incontournable pour la logistique

C’est quoi la RFID ? Rentrer chez soi, accéder à un immeuble ou bien à un bâtiment, valider son titre de transport dans le bus ou bien dans le métro… ces gestes du quotidien nous paraissent anodins, alors que sans nous en rendre comptes nous utilisons des technologies faisant appel à l’identification automatique de données.Ce type de technologies utilise des protocoles d’identification de transfert des données par radiofréquence. Ce qui est une réalité pour les hommes, l’est également pour les objets. Depuis leur fabrication jusqu’à leur mise en rayon, en passant par leur stockage, les objets sont marqués par des étiquettes ou tags RFID permettant de les identifier.

La RIFD sert ainsi à localiser et à tracer les déplacements d’objets dotés d’étiquettes ou de tags RFID appelés « puces RFID ». Selon que l’on utilise des lecteurs fixes ou des lecteurs mobiles, la distance à laquelle l’on peut identifier un produit, via les radiofréquences, est plus ou moins importante.
Chaque étiquette RFID est dotée d’une puce électronique comportant les données d’identification ou les informations sur des produits lisibles à distance par un terminal nommé « lecteur »

La majorité des étiquettes RFID possèdent un « code produit électronique »l’EPC. Elles possèdent aussi un code unique et non modifiable « UID ou le TID ». Enfin, l’utilisateur peut intervenir pour modifier ou ajouter lui-même des données sur l’identification des produits, dans la mémoire ré-inscriptible. Les étiquettes RFID peuvent être adhésives, personnalisables …

Cette introduction à la RFID montre que cette technologie est utilisable dans tous les secteurs économiques pour lesquels la traçabilité est importante voire stratégique, avec la logistique au premier rang d’entre eux. La mise en place opérationnelle de RIFD dans une chaîne logistique est devenue un besoin, voire une nécessité incontournable, elle répond aux enjeux de sécurisation et d’optimisation de flux.

Source : http://www.categorynet.com/