International: Prix du transport au premier trimestre

L’indice des prix du transport de fret pour le premier trimestre 2014 faire ressortir des évolutions contrastées selon les modes, mais elles restent globalement modérées. Du côté des hausses, le fret aérien enregistre la progression la plus marquée, +1,5%, après une baisse de 0,8% au trimestre précédent. « Il y a d’un côté une augmentation des prix pour l’outre-mer et le Moyen-Orient, et d’autre part une diminution des prix pour l’Europe, l’Afrique, l’Asie-Pacifique, l’Amérique du Nord (-1,4%) et l’Amérique du Sud et Centrale (-3,5%) », précise le Service de l’Observation et des statistiques (SOeS) du ministère des Transports. En glissement annuel, l’indice des prix du fret aérien croît de 2,6%.

Augmentation modeste pour le routier et le fluvial

Les prix du transport routier sont aussi orientés vers le haut, mais dans une proportion nettement moindre : +0,2%, après une baisse de 0,1% au trimestre précédent. « Cette hausse s’observe de façon identique pour ses trois composante (fret de proximité, fret interurbain et international) », précise le SOeS. En glissement annuel, l’augmentation atteint un modeste 0,4% pour le transport routier. Quasi stable sur un an (-0,1%), le transport fluvial est lui aussi orienté à la hausse au premier trimestre 2014 : +0,3%, malgré une chute de 0,4% à l’international. Le bassin Seine stagne (-0,1%), tandis que le bassin Nord-Pas-de-Calais progresse de 2,4%.

Le maritime reste orienté à la hausse sur un an

Les prix du transport maritime démontrent une nouvelle fois leur volatilité. Après une hausse de 7,7% au dernier trimestre 2013, ils se replient de 2,3% au premier trimestre 2014, conservant une augmentation de 5,9% en glissement annuel.

L’express/messagerie chute de 5,6% sur un an

En revanche, dans l’express/messagerie et le ferroviaire, les baisses du premier trimestre 2014 viennent confirmer une tendance plus profonde. Dans le secteur de l’express/messagerie, la chute atteint 5,6% en glissement annuel. L’indice se replie de 1,8% sur les trois mois de l’année, après une baisse de 2,2% au trimestre précédent. Dans le ferroviaire, l’érosion sur un an se chiffre à 4,6% (-5,6% en national et +1,8% à l’international). Au premier trimestre 2014, le repli est de 2%.

source: http://www.wk-transport-logistique.fr/