Guinée: ArcelorMittal achète les parts d’une mine

ArcelorMittal, a indiqué s’être entendu avec BHP Billiton et Areva pour reprendre leurs parts dans le projet minier de fer du Mont Nimba, au sud-est de la Guinée. Le gisement est situé à seulement 40 km de sa mine libérienne de Yekepa, exploitée par le groupe minier et sidérurgiste.

ArcelorMittal a refusé de divulguer le montant de l’opération, annoncée lors de la présentation de ses résultats semestriels, le 1er août 2014. Mais la transaction devrait avoisiner les 500 millions de dollars selon les analystes. La transaction devrait permettre au groupe luxembourgeois, dirigé par l’Indien Lakshmi Mittal, de disposer de 56,5 % de l’actionnariat de d’Euronimba, la société menant le projet guinéen. Les parts restantes sont entre les mains de l’américain Newmont Mining, partenaire du projet depuis son démarrage en 2009

Le gisement du Mont Nimba recèle 935 millions de tonnes de minerais à haute teneur en fer (63,5%), directement exportable. La transaction entre ArcelorMittal et les vendeurs reste toutefois suspendue à l’aval – probable – des autorités guinéennes Pour faire passer le fer du Mont Nimba par le Liberia. ArcelorMittal dispose en effet de la concession du chemin de fer minier entre Yekepa, à l’extrême nord du pays contigu à la Guinée, et le port de Buchanan, sur la côte atlantique. Si Conakry donne son accord pour que le minerai traverse la frontière, ArcelorMittal pourra optimiser ses coûts logistiques.

Sa production de fer au Liberia doit passer de 4 à 15 millions de tonnes par an en 2015, à laquelle il pourra rajouter dorénavant celle d’Euronimba, toutes deux transitant par la voie ferrée Yekepa-Buchanan.

source: www.jeuneafrique.com