Deux remorqueurs pour Alger

remorqueurs sisterships

Deux remorqueurs sisterships de 14 mètres viennent d’être livrés à Alger par le chantier Merré, ils travailleront pour un armateur algérien depuis le port d’Alger. Ils disposent d’une puissance de traction de 13 tonnes et peuvent effectuer des missions éloignées des côtes, puisqu’ils disposent d’une autonomie de 10.000 litres de combustible. Les essais en mer ont été concluants, les deux bateaux ont mis le cap sur Alger.

Ces navires vont servir à remorquer des engins flottants sur la côte algérienne, partout où il y aura des travaux maritimes, comme la construction de jetées, la pose d’enrochements pour faire des protections. Ces bateaux sont vraiment l’incarnation du savoir-faire du Chantier Merré, spécialiste des navires de servitude, utilisés dans le service portuaire.

Chaque année, explique François Martin, directeur général du Chantier Merré, le nombre de bateaux fabriqués dépend de leur taille. En 2014, on a construit 25 navires, dont les plus grands faisaient 20 m et les plus petits, une dizaine de mètres. En 2015, nous avons fabriqué une bonne dizaine de bateaux de plus grande taille et plus complexes. Cela ne traduit pas du tout une baisse d’activité, bien au contraire. Le Chantier Merré exporte principalement dans les pays du Maghreb, d’Afrique et du Moyen-Orient.

source : http://meretmarine.com