Côte d’Ivoire – Extension du Port autonome d’Abidjan

La Banque Africaine d’Import-export (Afreximbank) a arrangé, le jeudi 10 juillet 2014 à son siège sis au Caire en Egypte,  un crédit relais syndiqué d’un montant de 200 millions d’euros (131 milliard de F CFA) visant à permettre à la communauté portuaire appartenant à la République de Côte d’Ivoire, d’étendre ses installations du Port d’Abidjan.

Aux termes de la convention signée au Caire et à Abidjan par le PAA (port autonome d’Abidjan) et les banques participantes, Afreximbank et la Société Générale de Côte d’Ivoire mettront chacune 50 millions d’euros (32,75 milliards de FCFA) à la disposition du PAA tandis que la Banque Atlantique va mettre la somme de 100 millions d’euros (65,5 milliards de FCFA) à la disposition du PAA par le biais de ses implantations en Afrique. L

a Banque Atlantique agira également en qualité d’agent bancaire locale pour cette opération. Selon les informations publiées ce jour par les banques, les fonds seront utilisés par le PAA afin de financer une avance de démarrage et les coûts relatifs à l’extension du Port d’Abidjan, comprenant l’élargissement et l’approfondissement du Canal de Vridi, ainsi que la construction du deuxième terminal à conteneurs et d’un terminal RoRo par China Harbour Engineering Company ltd. « Afreximbank est heureuse de participer à l’effort du PAA pour adapter ses infrastructures du Port d’Abidjan aux nouvelles exigences du commerce mondial », a affirmé Jean-Louis Ekra, Président d’Afreximbank, après avoir signé le contrat au nom de celle-ci.

« En améliorant la capacité de traitement du Port, ce projet devrait renforcer le statut du Port d’Abidjan comme la passerelle reliant l’arrière-pays ouest-africain aux marchés internationaux », a-t-il soutenu.

Source: http://lintelligentdabidjan.ci