Côte d’Ivoire: Bolloré et Timis pour la ligne ferroviaire

un protocole d’entente sur le développement d’un projet ferroviaire devant relier Abidjan, en Côte d’Ivoire, au gisement de manganèse de Tambao, au Burkina-Faso a été signé par Le conglomérat  français Bolloré avec le groupe Pan-African Minerals. Le document a été signé par les deux partenaires le 31 juillet. Les gouvernements ivoirien et burkinabè ont également ratifié ce protocole d’accord.

Pan-African Minerals, société minière contrôlée par le milliardaire australo-roumain Frank Timis, exploite la mine de manganèse de Tambao dans le nord-est du Burkina Faso. L’entreprise envisage d’investir environ 1 milliard de dollars et produire 3 millions de tonnes par an. Tambao, est une priorité pour le gouvernement burkinabè qui cherche à diversifier son économie reposant essentiellement sur l’or et le coton.

Bolloré réhabilitera  les 1250 kilomètres de voie ferrée entre la capitale économique de la Côte d’Ivoire et Kaya, une ville au nord de Ouagadougou. »Cela augmentera la capacité de charge et permettra de transporter le manganèse, ainsi que 2 millions de tonnes de marchandise et 2 millions de passagers » a déclaré Philippe Labonne, directeur de Bolloré Africa Logistics, la filiale logistique de Bolloré.

Pan-African Minerals construira quant à lui environ 300km de liaison entre Kaya et Tambao. « La construction de la ligne sera réalisée durant les trois prochaines années. Cela coûtera environ 176 milliards de F CFA (268 millions d’euros) », a confié Alan Watling, directeur général de Pan-African Minerals, en marge de la signature de l’accord. Les travaux sur la voie ferrée débuteront en août.

 source: http://economie.jeuneafrique.com