Angola-Katanga, la rénovation achevée du chemin de fer

L’entreprise chinoise China Railway Construction a fait savoir le 18 août que la rénovation du chemin de fer angolais de Benguela était terminée. Les travaux ont porté sur la reconstruction de 67 stations et permettront aux trains de rouler à une vitesse de 90 kilomètres heures : une adaptation au gabarit chinois, explique Liu Feng , directeur du projet chez la China Railway Construction, qui fait de la voie ferrée « la plus longue et la plus rapide du pays », cité par Radio Chine Internationale.

Pour ce chantier, le constructeur a fait venir de Chine les rails, les trains, le ciment, l’équipement de communication et une partie des employés

Long de 1 344 kilomètres, le chemin de fer de Benguela relie le port de Lobito à la ville de Luau, frontalière de la RD Congo et de sa province du Katanga, riche en minéraux. C’est le Portugal qui a entamé sa construction en 1899 : une fois le raccordement à Luau établi en 1929, le port de Lobito accueillait en 1931 la première cargaison de cuivre en provenance du Katanga acheminée par train.

Des installations anciennes, qui « limitaient la vitesse des trains à 30 kilomètres par heure », explique Liu Feng. Désormais, 50 trains par jour pourront circuler sur la voie, estiment les autorités angolaises. Il sera possible d’y transporter 4 millions de passagers. La ligne devrait être entièrement opérationnelle – sur l’ensmble du tronçon – avant la fin de l’année.

 

source:  jeuneafrique.com