Afrique: Sealink s’ancre en Afrique de l’ouest

En janvier 2015, l’armement Sealink tracera ses premiers sillons dans les eaux ouest africaines. Il est créé par trois partenaires en Afrique, la Fédération ouest africaine des chambres de commerce et d’industrie, la banque nigériane d’import et d’export (Nexim) et le commissionnaire Transimex. Trois partenaires africains vont lancer Sealink, une nouvelle compagnie qui fera du transport de fret et de passagers en Afrique de l’Ouest. Les premières liaisons sont prévues pour le 1er janvier 2015.

Dans un entretien accordé au Journal de la Marine Marchande le 20 juin 2014, lors du Club des Ports Africains du Crans Montana Forum, Alain-Michel Luvambano, secrétaire général de l’OMAOC (Organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre) évoque la création de l’armement Sealink ainsi que la question des travaux de modernisation des ports africains

Pour Ousmanou Ngam, président de Transimex, le projet Sealink repose sur la mise en place de deux navires d’une capacité moyenne de 10 000 tpl. Ces navires disposent de cales pour prendre des conteneurs et du conventionnel mais aussi des passagers.

« Lorsque nous avons mené notre étude de marché pour la création de cette ligne, les opérateurs nous ont aussi demandé de pouvoir transporter des passagers. Certains commerçants souhaitent accompagner leurs marchandises. Nous avons donc pris des navires qui soient adaptés à l’ensemble de ces demandes », nous a confié le président de Transimex.

source:www.wk-transport-logistique.fr