Afrique : Necotrans veut asseoir son développement

C’est un total de 110 millions d’euros recueillis auprès de huit établissements financiers dont Natixis, Société générale, BNP Paribas et Crédit suisse, que Necotrans, le groupe de logistique français vient de lever. Ce financement permettra au Groupe d’accélérer le développement de ses filiales présentes en Afrique,

notamment au Gabon où la firme exerce dans le secteur de la logistique. Cet objectif d’expansion en Afrique est également soutenu par des financements obtenus auprès des banques africaines dont la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), Bank of Africa (BOA) et Ecobank. Après la période délicate  qui a suivi le décès de son président fondateur Richard Talbot et la perte des terminaux à conteneurs d’Abidjan, Lomé et Conakry, Necotrans entend reprendre l’initiative. Inscrit dans une démarche de développement de ses activités notamment en Afrique raison pour laquelle  le groupe de logistique français Necotrans a signer une levée de fonds de 110 millions d’euros.

Des financements qui vont permettre d’accélérer son développement, notamment en Afrique, où le groupe vient d’obtenir la gestion du quai vraquier à Dakar et du port fluvial de Brazzaville pour des investissements avoisinant 130 millions d’euros. Présent dans 42 pays dont 30 en Afrique où se trouvent 85% de ses 3 500 collaborateurs permanents, le groupe Necotrans est présent dans les activités portuaires, la logistique pétrolière, la distribution d’équipements et la commission de transport.

Source : http://www.gaboneco.com