Blocage : Techniques et moyens d’arrimage par calage.

Blocage : Techniques et moyens d’arrimage par calage.

Sommaire

Le blocage ou calage est un dispositif d’arrimage qui consiste à utiliser des
moyens rigides sous forme de cales, pour empêcher le glissement ou simplement le déplacement de la charge sur le plateau du véhicule de transport. N’ayant aucune emprise sur les forces verticales (causes de rebonds), et très peu sur le basculement de charges de grande hauteur, le blocage est presque toujours associé à un dispositif d’amarrage.

On distingue trois principaux modes de blocage : le calage de la charge sur plancher, le blocage par utilisation du matériel de remplissage, les blocages par seuil et par panneaux

A- Calage sur le plancher

Des cales placées sur le plancher du véhicule assurent l’immobilisation de la charge, empêchant ainsi tout déplacement ou roulage horizontal. Comme moyens de calage, on retrouve dans cette catégorie les cales en pointes, les cales massives et le plancher de cales.

A1- Cales en pointe

Les cales en pointe, qui présentent généralement un angle de 15°, ont pour principale fonction de maintenir stables, les charges de forme cylindrique pendant les opérations de chargement et déchargement. La cale en pointe dispose d’un angle aigu qui la bloque dans sa position afin de résister à la force produite par la charge.

A2- Cales massives

Les cales massives (environ 45°) sont utilisées pour l’opération de transport. Elles ont pour fonction d’empêcher les rangées de charges de forme cylindrique de se déplacer. Elles nécessitent d’être bloquées contre des dispositifs de blocage conçus à cet effet et fixés sur le planché du véhicule.

A3- Plancher de cale

Le plancher de certains véhicules, spécialement conçus pour un type particulier de marchandises (Ex. rouleaux, bobines…) disposent de deux longues cales maintenues en position grâce à un croisillonnement transversal réglable, composé par exemple de boulons ou de chaînes. Un écart minimal de 20 mm doit être maintenu entre la bobine et le plancher. Ce qui évite tout déplacement latéral du plancher de cales.

Sur les porte-charge disposant de solides planchers en bois de bonne qualité, le blocage de la base peut se faire en clouant des éclisses en bois directement sur le plancher.
 
 
B- Blocage avec matériel de remplissage

Lorsque les marchandises sont chargées dans une caisse, un conteneur ou tout autre emballage similaire, il arrive que des espaces se créent entre les charges ou entre les changes et les parois du conteneur. Si aucun autre dispositif de retenu approprié n’est mis en œuvre, il convient de bourrer ces espaces vide à l’aide de matériel de remplissage. Les forces de compression que se dernier exerce garantissent ainsi un blocage de la charge.

Différents moyens de remplissage sont disponibles :

  • Les coussins d’air gonflables : ils ne doivent jamais être utilisés comme matériel de remplissage contre des portes ou contre toute surface ou élément non rigide
  • Les croisillons : l’utilisation de croisillons associés à des entretoises en bois suffisamment solides est mise en œuvre en cas de large espace entre la charge et les dispositifs de fixation et en présence de forces de calage élevées. Afin de garantir une meilleure résistance aux forces, les croisillons doivent être disposés de manière à maintenir les entretoises en angle droit par rapport à la charge bloquée.

 

  • Les éclisses diagonales et transversales : le blocage dans la direction longitudinale à l’aide d’éclisses diagonales et transversales constitue une méthode de blocage direct particulièrement adaptée aux conteneurs. Les solides traverses verticales situées dans les coins des conteneurs sont alors utilisées comme support pour les éclisses diagonales.
  • Les palettes usées : les palettes de marchandises peuvent remplir la fonction de matériel de remplissage. C’est le cas lorsque les espaces vides autour de la charge sont bourrés en plaçant des palettes latéralement, afin de bloquer la charge.

C- Blocage par seuil et blocage par panneaux

Lorsqu’il existe une différence de hauteur entre plusieurs couches, le blocage par seuil et le blocage par panneaux peuvent être utilisés pour bloquer la base de l’étage supérieur contre l’étage inférieur.

  • Blocage par seuil : L’utilisation de matériaux de base tels que des palettes de chargement permet de surélever la partie de la charge concernée de façon à former un seuil, ce qui bloque sur toute sa largeur la base de l’étage supérieur de la charge.
  • Blocage par panneaux : Si le chargement n’est pas suffisamment rigide et stable pour recourir au blocage par seuil, un effet de blocage similaire peut être obtenu en utilisant des panneaux composés de planches ou de palettes de chargement. Selon la rigidité de la charge, une structure de blocage peut être créée afin de fournir une surface de blocage large ou étroite.

Lorsque le blocage par seuil ou par panneaux est utilisé à l’arrière, au moins deux  sections de l’étage inférieur de la charge doivent se trouver derrière le dispositif de blocage.

1 Reply to “Blocage : Techniques et moyens d’arrimage par calage.”

Leave a Reply